sacrée parisienne

06 mai 2017

Peter Mitchell, Nouveau démenti de la mission spatiale Viking 4 à la galerie Clémentine de la Ferronnière,

pm2016001z00031Le photographe anglais Peter Mitchell ( né en 1943) expose sa série documentaire" Nouveau démenti de la mission spatiale Viking 4," réalisée à Leeds dans les années 1970. Après la sélection exposée aux Rencontres d'Arles durant l'été dernier, c'est un plaisir de retrouver ces photographies dans l'écrin de la galerie Clémentine de la Feronnière.

IMG_4481

IMG_4488Cette galerie nichée au coeur de l'île Saint Louis est un repère secret pour la photographie contemporaine avec un choix  toujours pertinent. Peter Mitchell en est la parfaite démonstration. Autodidacte , Peter Mitchell fut d' abord dessinateur avant de s'orienter vers la photographie documentaire. La soixantaine de photos présentées montre son regard  sur la société et raconte les bouleversements urbains du XX e siècle,  avec un humour typiquement british.

pm2016001z00055

pm2016001z00050

pm2016001z00012

IMG_4489Ce précurseur de la photographie couleur a su composer ses clichés entre tendresse et cynisme comme les meilleurs artistes américains. Son style a influencé toute une génération de photographes anglais de Tom Wood à Martin Parr. A voir et revoir  jusqu'à fin mai. http://www.galerieclementinedelaferonniere.fr/Photographes 51, rue saint-Louis-en-l'île, 2e cour, 75004 Paris Du mardi au samedi de 11h à 19h . Et sur RDV à tout moment

 


02 mai 2017

Dalida, garde-robe de star exposée au Palais Galliera

IMG_0881Le palais Galliera nous invite à pénétrer dans les coulisses d'une star en parcourant sa garde-robe. La récente donation faite par son frère Orlando au Palais Galliera, permet ainsi de nous faire revivre 40 ans de vie et de succès.

IMG_0855

IMG_0852Comme un journal intime, les robes et les accessoires, soigneusement conservés par la chanteuse, racontent son ascension fulgurante et sa vie d'artiste, à la ville comme à la scène.  Depuis les débuts de la jeune Iolanda," Miss Egypte" 1956 à sa carrière de star de la chanson,en passant par le cinéma, Dalida a façonné son image et imposé son style glamour au gré des tendances. La scénographie avec photos, pochettes de disques, podiums disques d'or et films rend palpaple le parcours de Dalida.

IMG_0859

IMG_0858

IMG_0856L'icône de mode que fut Dalida , habillée par les plus grands couturiers parisiens, évoque aussi un  certain âge d'or de la variété française et retrace ses différents courants. Des années soixante à la déferlante hyppie, jusqu'aux années disco. Sa garde-robe révèle également que Dalida, reine du show, a  toujours su garder une silhouette sublime de 1957 à 1987.

IMG_0869

IMG_0861

IMG_0879

IMG_0862

IMG_0874Une exposition émouvante et bien mise en musique pour percevoir une autre facette de la personnalité de Dalida. Bravo à la commissaire de l'exposition Sandrine Tinturier et au directeur artistique, Robert Carsen. A voir pour tous les fashion addicts jusqu'au 14 aôut 2017.http://www.palaisgalliera.paris.fr/fr/expositions/dalida-une-garde-robe-de-la-ville-la-scene

07 mars 2017

Balenciaga / Bourdelle, le choc esthétique, " l'oeuvre au Noir" une exposition audacieuse

IMG_9685Tout oppose Cristobal Balenciaga et Antoine Bourdelle. La matière, l'époque, l'univers artistique, l'entourage ... et pourtant le face à face est édifiant !  Des liens formels et des correspondances flagrantes sont mis en évidence dans l'exposition qui ouvre au musée Bourdelle, mise en oeuvre par Véronique Belloir, chargée des collections Haute Couture au Palais Galliera.

IMG_9659A la puissance brute des sculptures de Bourdelle tranche l'élégance légère des robes noires de Balenciaga. Des similitudes apparaissent dans les volumes et les rotondités des oeuvres.

IMG_9691

IMG_9674Le gazar, l'organza et le taffetas de soie sont travaillés, scultptés, façonnés et sublimés par Balenciaga comme le corps et les visages sont modelés, pétris, révélés par Bourdelle.

IMG_9669A la sophistication extrême du couturier espagnol dans les textiles rebrodés de jais, pampilles et dentelles, répond la matitude de la terre et du plâtre du sculpteur.

IMG_9681Balenciaga joue avec la silhouette féminine, Bourdelle souligne la force masculine dans chaque oeuvre. Balenciaga se délecte de la transparence de la dentelle noire, des contrastes de noir et rose, digne héritier de Vélasquez et Goya. Bourdelle aime la brillance et les reflets du bronze, riche de ses années passées dans l'atelier de Rodin.

IMG_9671

IMG_9692

IMG_9664

IMG_9684L'oeuvre au noir, un concept d'exposition très bien orchestré avec une scénographie et une mise en lumière très pertinente. Aussi fort que Original ! Dans le cadre de la SAISON ESPAGNOLE - HORS LES MURS DU PALAIS GALLIERA Du 8 mars au 16 juillet 2017

IMG_9680

IMG_9689 http://palaisgalliera.paris.fr/fr/expositions/balenciaga-loeuvre-au-noir

04 mars 2017

Dior par Mats Gustafson, le top de l'illustration de mode aux éditions Rizzoli

IMG_3397Ambiance festive et arty hier soir chez Galignani pour la présentation du magnifique livre Dior par Mats Gustafson paru aux éditions Rizzoli. L'artiste suédois, (né à Stockholm en 1951) y signait avec plaisir un très bel album regroupant plus de 150 dessins aquarellés et collages, fruit de sa collaboration exclusive avec la maison Dior  pour les collections Haute Couture et Prêt à porter de 2012 à 2016. Une dizaine de planches originales étaient accrochées aux cimaises de la librairie pour donner un aperçu du travail de Gustafson. Succéder chez Dior à René Gruau n'était pas une tache facile mais le talent de Gustafson y réussit à la perfection.

IMG_3406

IMG_3404A chaque page, on retrouve son style épuré inimitable qui souligne avec brio la modernité des créations Dior. Sa palette de couleurs vaporeuses  aquarellées insufflent une grâce légère et vivante aux vêtements. L'artiste a aussi réinterprêté quelques modèles iconiques de Christian Dior comme la fameuse collection New-look de 1947 dont la maison Dior fête, cette année, les 70 ans. Une leçon magistrale d'illustration Chic !

2063443_dior-par-mats-gustafson-web-tete-0211761939556_1000x1288p« Dior par Mats Gustafson » - ©DR/Mats Gustafson

IMG_3419

IMG_3422

IMG_3423Un bel ouvrage pour tous les amateurs de mode et dessins.

IMG_3409

IMG_3399

IMG_3411http://www.galignani.fr , 224 rue de Rivoli Paris 75001

 



Posté par diane poirier à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

02 mars 2017

Harold Feinstein, la renaissance d’un prodige de la photographie, Galerie Thierry Bigaignon

EB834EC9_0F82_45AB_B96F_4E77D6C01847Parmi les pépites du mois de la photo qui s'ouvre ces jours-ci, il faut absolument découvrir le photographe américain Harold Feinstein. La galerie Thierry Bigaignon nous offre la première rétrospective en Europe de ce talent  injustement "oublié".

IMG_2867Né  à Coney Island en 1931 de parents juifs immigrés, Harold Feinstein débute la photographie en 1946, à l’âge de15 ans, en empruntant le Rolleiflex d’un voisin. Sûr de sa vocation d'artiste, il quitte l’école à 16 ans. Dès l'année suivante, il est aux côtés de Sid Grossman le plus jeune membre de la Photo League. Harold Feinstein est également célèbre pour être le plus jeune photographe à avoir intégré la collection permanente du Museum of Modern Art (MOMA) de New York acheté par Edward Steichen  en 1950 pour le compte du musée. Il devient vite une figure montante de l’avant-garde new-yorkaise de la photographie de rue.

IMG_2854Digne représentant de la "New York School of Photography", Harold Feinstein étend son oeuvre sur près de six décennies, période pendant laquelle il va s'évertuer à faire le portrait intime d’une Amérique exubérante et pleine de vitalité. Coney Island est son territoire de prédilection, et il pose un regard malicieux sur la vie de son New York natal.

CI_061_Two_Men_and_a_Boy_Contemplate_1950© Harold Feinstein, Two Men and a Boy Contemplate, 1950. Courtesy Galerie Thierry Bigaignon.

IMG_2855

IMG_2869

IMG_2856Cette première exposition intitulée "l'Optimisme contagieux" est consacré au superbe travail Noir et Blanc des années 1940/ 1950. Feinstein est aussi percutant que Cartier- Bresson ou que Ferenc Berko dans l'exercice de la Street Photography ! On attend  déjà avec impatience le deuxième volet  de la rétrospective avec le passage à la couleur.

CL_003_125th_Street_From_Elevated_Train_1950© Harold Feinstein, 125th Street from Elevated Train, 1950. Courtesy Galerie Thierry Bigaignon. • EXPOSITION DU 3 FÉVRIER AU 30 AVRIL 2017 - Galerie Thierry Bigaignon - Hôtel de Retz, Bâtiment A, 9 rue Charlot 75003 Paris  http://www.thierrybigaignon.com/harold-feinstein/

• MOIS DE LA PHOTO DU GRAND PARIS, AVRIL 2017 + WEEKEND INTENSE SAMEDI 29 ET DIMANCHE 30 AVRIL 2017


27 janvier 2017

Festival Circulation(s), place aux jeunes photographes au 104.

IMG_8969Pour sa septième édition, le festival dédié à la jeune photographie européenne prend ses aises au 104. La nef centrale et les galeries adjacentes permettent à une quarantaine de jeunes photographes de montrer leur travail.Un bel aperçu de la créativité européenne!

IMG_8967L'offre est large et il est bien difficile de découvrir dans ces confrontations de jeunes talents, celle ou celui qui va émerger et se distinguer. Il faut aller et venir, ou revenir sur ses pas, pour comprendre et apprécier tant de démarches stylistiques diverses. La signalètique  est bien faite et explique chaque accrochage et la démarche du photographe.

IMG_8974J'ai été interressée par le travail de l'italienne Ludovica Bastianini sur les mariages forcés ( galerie G) ou encore séduite par les paysages de Frédérique Bretin dans la nef centrale.

IMG_8971Belle découverte aussi dans la galerie E, de la jeune garde grecque, Kostis Argyriadis, Petros Koublis mais aussi le chinois Zhen Shi parmi d'autres pépites de cette sélection d'avant -garde. Weronika Gesicka, polonaise, choisie pour l'affiche est aussi un nom à retenir de cette édition 2017 avec son travail de montage sur des photos vintage. Un bulletin de vote vous propose de participer et d'élire votre photographe préféré. A découvrir jusqu'au 5 mars.

10

 

12©Weronika Gesicka - http://www.festival-circulations.com/ 

LE CENTQUATRE-PARIS - 5 rue Curial 75019 PARIS  M° Riquet (ligne 7)  www.104.fr / 01 53 35 50 00

 

26 janvier 2017

"Les Discours dans une vie " au théâtre de l'Oeuvre, une pièce réjouissante

IMG_8965Monter une pièce autour des discours d'une vie, c'est l'idée audacieuse de l'auteur Laurent Chalumeau. Ce spectacle très original est une réussite. La mise en scène astucieuse et rythmée de Jérémie Lippmann  soutient l'interprétation excellente de Pascal Demolon et Samuel Le Bihan.

187x250Deux amis de jeunesse rejouent les discours qui ont jalonnés les événements incontournables de leurs vies: anniversaire,mariage, baptême, promotion , départ à la retraite, décès etc... Touchant ou drôle, caustique ou sarcastique, les dix discours s'enchainent et révèlent aux spectateurs les parcours de vie de ces deux potes,  Martin prof soixante-huitard (Demolon) et Francis Pimpan entrepreneur de choc (Le Bihan). Tout  les oppose et pourtant ...L'auteur flirte avec la caricature et égratigne les poncifs de la bienséance avec humour mais cela reste juste!

IMG_8964Aussi vif qu'émouvant, une belle création du théâtre de l'Oeuvre. Courez-y car 40 représentations seulement. Du 24 janvier au 18 mars 2017 à 19H.

IMG_8966

http://www.theatresparisiensassocies.com/salles-theatre-paris/oeuvre-95.html

18 décembre 2016

Ma journée à l'Hippodrome de Vincennes, ébouriffant!

IMG_1752Même si l'on est une "sacrée parisienne", dépaysée dès le périphérique franchi, il faut absolument un jour se rendre à l'Hippodrome de Vincennes et vivre les courses de trot en direct. Dès que l'on pénètre dans l'enceinte des turfistes, on se retrouve dans un monde à part et l'on est saisi par la fièvre des courses.

IMG_1740Si on a la chance d'être invitée par un propriétaire, on peut aller voir les chevaux dans leur boxe avant le départ et vivre au plus près les coulisses des courses. On assiste à la pesée publique des jockeys. Le driver doit en effet, peser au minimum 55 kg sinon on lui rajoute des poids dans sa veste!

IMG_8118

IMG_1818Plus le début des courses approche, plus on sent monter l'adrénaline chez les turfistes comme dans les écuries. Les lads sortent les chevaux. On attelle les sulkys.

IMG_8116

IMG_1757

 

IMG_1771_1_ Les jeux sont faits. Les cameramen sont au taquet. Le décompte du top départ est en marche. Les trotteurs s'élancent sur la longue piste de Vincennes. 2000 m à parcourir au trot bien cadencé sur le mâchefer noir si particulier de cet hippodrome. Le favori se fait remonter .

IMG_8144La lutte à la corde s'intensifie. On retient son souffle avant d'hurler pour son champion dans la dernière ligne droite devant les tribunes ! Haletant!

IMG_8121Un restaurant couvert de plus de 1800 couverts permet de déjeuner confortablement tout en suivant les courses qui s'enchainent toutes les demi-heures. Difficile de miser sur le bon cheval quand on est novice, alors je parie au hasard selon le nom et le numéro du cheval. Chance du débutant, j'ai gagné trois fois ma mise. L'après-midi file vite, la nuit tombe déjà sur l'hippodrome. Les chevaux rentrent fourbus à l'écurie. 

IMG_8133Je vous recommande ce spectacle ébouriffant et ce bon bol d'air  " parisien" en plein hiver ! Pour en savoir plus sur les dates et calendrier: http://www.vincennes-hippodrome.com/fr/  & http://www.letrot.com/fr/hippodrome/paris-vincennes/7500

Vincennes

 

 

03 novembre 2016

La France d'Avedon à la BNF, bel hommage au photographe de mode

IMG_7534Dix ans après sa disparition, la BNF consacre une exposition hommage à l'un des plus célèbres photographes de mode , l'américain Richard Avedon ( 1923/ 2004). Portraits de célébrités sublimes et salles dédiées à Audrey Hepburn dans Funny Face, Charme absolu!

IMG_7532

IMG_7536Avedon a vécu une belle histoire d'amour avec la France et a su capter nos acteurs et people mieux que personne. Son travail avec le magazine l'Egoïste est aussi remarquable. La scénographie avec des espaces aux cimaises circulaires est agréable et souligne  bien le talent d'Avedon et son lien particulier avec Paris et la France. Incontournable!

IMG_7552

IMG_7549

IMG_7546

http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/expositions/f.france_davedon_new_look.html

15 octobre 2016

Quand Matthieu Chedid rencontre Martin Parr, MMM à la cité de la Musique

IMG_0370Quand Matthieu Chedid rencontre Martin Parr, MMM à la cité de la Musique, cela donne une expo réjouissante, haute en couleurs et en sons. L'humour du photographe anglais répond à la musicalité de M. Une confrontation aussi harmonieuse  que percutante !

IMG_0357Commandée pour les rencontres d'Arles en 2015, cette seconde édition de l'expo, présentée aujourd'hui à Paris , fonctionne tout aussi bien qu'en Arles.Le cadre plus resserré et neutre de la Cité de la Musique donne une atmosphère plus cinématographique qu'en Arles et souligne davantage la résonnance entre les deux artistes.  Chedid a imaginé neuf pistes sonores pour accompagner la lecture des différentes séries visuelles de Martin Parr, plus de 500 photographies en  petit, grand et maxi formats . Le visiteur peut voir, écouter, rêver ou voyager et s'il le souhaite se reposer dans les chaises longues imprimées des images Parr.

IMG_0367Expérience sensorielle et photographique à goûter de toute urgence pour les amateurs de photographie contemporaine, un" Must Do" de l'automne parisien!

IMG_0369

IMG_0365

IMG_0373_1_http://philharmoniedeparis.fr/fr/mmm/presentation-de-lexposition-mmm Du 4 octobre au 28 janvier 2017 à la Cité de la musique

IMG_0381