Raysse

 

©Raysse Beach, Centre Pompidou

L'artiste français Martial Raysse a dû attendre ses 78 ans pour que le centre Pompidou lui consacre enfin une rétrospective rassemblant plus de 200 oeuvres, réalisées en cinquante ans. Pourtant ce peintre est reconnu internationalement comme l'un des meilleurs Nouveaux Réalistes, l'équivalent d'un David Hockney pour l'Angleterre ou d'un Roy Lichtenstein pour l'Amérique. Alors pourquoi si tard ?

photo

Il est vrai que l'artiste est toujours resté du côté du figuratif ce qui n'était pas du goût des conservateurs de la décennie précédente, semble-t-il ! Quoiqu'il en soit, Raysse est un artiste hyper bien coté et compte de richissimes collectionneurs comme François Pinault.

photo[1]

 

© Raysse: Peinture haute tension 1965 et France Verte, 1963

Ses oeuvres des années soixante résolument Pop sont celles que je préfère et j'adore cette série sur les chefs d'oeuvres du Louvre revisités, tout comme l'exceptionnel ensemble des plages constituées de collages, de néons et installations d'objets balnéaires divers.

photo[3]

© Raysse: Snack, 1964, Pinault Collection

La seconde partie de l'expo présente son travail des années 1980  à 2013 et j'avoue que je suis insensible à ses portraits  et scénettes étranges que Martial Raysse titre " peinture horrible". Sa palette se charge au fil des ans de couleurs ternes  et les formes deviennent bizarres,les personnages monstrueux. L'humour , l'innovation et l'ambiance joyeuse de son style Pop ont disparus , Dommage, ce naufrage des couleurs ! Sa dernière fresque de 2012 nommée "Ici Plage, comme ici-bas" évoque plus la faune de Paris-Plage que  celle de St Tropez ou Capri, les époques passent...La peinture demeure !

photo[4]

Allez- y pour plonger dans les belles années soixante, lunettes de soleil obligatoire. Le must:  Soudain l'été dernier...1963 !

    14 mai 2014 - 22 septembre 2014   de 11h00 à 21h00  - Galerie 1 - Centre Pompidou, Paris

http://www.centrepompidou.fr/cpv/agenda/expositions?agenda.dateCal=22-10-2013