IMG_4579Marilyn Monroe 1949 © Philippe Halsman     Si le patronyme de Philippe Halsman est méconnu en France, nombre de ces portraits de célébrités font partie de notre mémoire collective. C'est donc un vrai plaisir de découvrir cette rétrospective de ce photographe étonnant , inventeur de la Jumpology,  qui vient de s'ouvrir au Jeu de Paume.

IMG_4625Gloria Swanson 1955 © Philippe Halsman       Son parcours est à peine esquissé dans l'expo est pourtant sa jeunesse difficile orienta sa carrière. Halsman nait à Riga dans l'empire Russe en 1906. Elevé dans une famille juive bourgeoise , père dentiste, il connait un drame familial en 1928 quand lors d'une promenade dans les Alpes, son père meurt dans des circonstances étranges. Le jeune Halsman est accusé de parricide et condamné à mort. Grâce à de nombreuses relations comme Einstein, Thomas Mann, Sigmund Freud, Halsman est finalement gracié et il choisit de s'exiler à Paris où il obtient l'asile.

IMG_4582Jean Cocteau © Philippe Halsman   Jouissant de sa liberté retrouvée, Halsman décide de se reconstruire en adoptant attitude positive et joie de vivre définitive; il ouvre son studio de photo à Montparnasse en 1930 . Il s'y consacre aux portraits et devient la coqueluche des Montparnos. Artistes et écrivains du Tout Paris passent avec bonheur derrière son objectif. Halsman  flirte un temps avec le Surréalisme et se lie d'amitié avec Dali.

IMG_4580En 1940, il est contraint de fuir la France avec femme et enfant et réussit à gagner les Etats Unis. Son talent est remarqué par les médias américains et ses photos sont publiées dans LIFE dès 1941. Ce magazine à gros tirage lui offrira plus de 100 couvertures, un record inégalé !

IMG_4576La sensibilité de ses portraits de stars dans lesquels transparaissent la psychologie du modèle lui assurent ainsi une célébrité internationale. L'expo du Jeu de Paume se décline en quatre parties: le Paris des années 30, les années LIFE et Marilyn Monroe, la collaboration avec Dali, et la Jumpology . Halsman fut le premier à shooter Marilyn Monroe, débutante en 1949. On découvre une Marilyn dans son intimité, faisant sa culture physique ou faisant des essais caméra. Touchant !

IMG_4624

IMG_4578L'actrice devenue star, sera l'une des premières à accepter de "sauter" devant son objectif en 1952 . En effet  Halsman a mis au point sa "Jumpology". En contraignant les modèles à sauter, Halsman les libère car on ne peut pas contrôler à la fois les muscles du corps et l'expression de son visage, pense-t-il . Cette section de l'expo est particulièrement savoureuse.       Duc et duchesse de Windsor©Philippe Halsman

IMG_4619

IMG_4628Une exposition très intéressante qui nous révèle les dessous joyeux de l'art du portrait, avec quelques secrets de" making of".Bonne humeur assurée et vous pourrez vous essayer à la jumpology sur le perron du Jeu de Paume. A tester pour toute  sacrée parisienne " libérée"!

 Expo conçue par le Musée de l'Elysée, Lausanne -  © 2015 Philippe Halsman Archive / Magnum Photos - Jusqu'au 24 janvier 2016 à Paris puis Rotterdam, Barcelone, Madrid -

IMG_4622

http://m.jeudepaume.org/exposition_une.php?id=2210