IMG_9685Tout oppose Cristobal Balenciaga et Antoine Bourdelle. La matière, l'époque, l'univers artistique, l'entourage ... et pourtant le face à face est édifiant !  Des liens formels et des correspondances flagrantes sont mis en évidence dans l'exposition qui ouvre au musée Bourdelle, mise en oeuvre par Véronique Belloir, chargée des collections Haute Couture au Palais Galliera.

IMG_9659A la puissance brute des sculptures de Bourdelle tranche l'élégance légère des robes noires de Balenciaga. Des similitudes apparaissent dans les volumes et les rotondités des oeuvres.

IMG_9691

IMG_9674Le gazar, l'organza et le taffetas de soie sont travaillés, scultptés, façonnés et sublimés par Balenciaga comme le corps et les visages sont modelés, pétris, révélés par Bourdelle.

IMG_9669A la sophistication extrême du couturier espagnol dans les textiles rebrodés de jais, pampilles et dentelles, répond la matitude de la terre et du plâtre du sculpteur.

IMG_9681Balenciaga joue avec la silhouette féminine, Bourdelle souligne la force masculine dans chaque oeuvre. Balenciaga se délecte de la transparence de la dentelle noire, des contrastes de noir et rose, digne héritier de Vélasquez et Goya. Bourdelle aime la brillance et les reflets du bronze, riche de ses années passées dans l'atelier de Rodin.

IMG_9671

IMG_9692

IMG_9664

IMG_9684L'oeuvre au noir, un concept d'exposition très bien orchestré avec une scénographie et une mise en lumière très pertinente. Aussi fort que Original ! Dans le cadre de la SAISON ESPAGNOLE - HORS LES MURS DU PALAIS GALLIERA Du 8 mars au 16 juillet 2017

IMG_9680

IMG_9689 http://palaisgalliera.paris.fr/fr/expositions/balenciaga-loeuvre-au-noir