23 février 2015

L'être ou pas , la question juive au théâtre Antoine, drôle et intelligent !

Le dramaturge Jean- Claude Grumberg signe cette pièce aussi drôle qu'intelligente sur la Question Juive. Remarquablement interprétée par les talentueux Pierre Arditi et Daniel Russo, cette discussion entre deux voisins soulèvent toutes les questions sensibles. C'est fort de parler avec tant d'humour de sujets qui fachent le monde entier depuis des siècles, les religions, l'antisémitisme, les origines, Israël... Russo en voisin candide est formidable et l'on oublie que se sont des acteurs tant leur conservation semble naturelle.... [Lire la suite]

16 février 2015

Nos femmes au théâtre de Paris ou les dangers de l'amitié...

La pièce " Nos femmes" d'Eric Assous, qui avait fait salle comble pendant plusieurs mois en 2013 et reprise pour 40 réprésentations au théâtre de Paris depuis le 3 février dernier. Richard Berry y signe la mise en scène très réussie et j'ai beaucoup apprécié son jeu d'acteur. Jean Reno lui donne la réplique avec brio et Patrick Braoudé en élément perturbateur est très drôle.   Le thème de l'amitié entre copains y est traité avec réalisme et un humour féroce. Le pitch: Trois amis, Max, Paul et Simon, se retrouvent... [Lire la suite]
Posté par diane poirier à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 février 2015

L'esprit des "Diners" américains au Bedford

Par une belle journée d'hiver parisien- si, si, çà existe- je me baladais dans le marais avec une amie et la terrasse du Bedford nous a attiré. De l'extérieur, les balustrades de bois peintes en blanche nous ont évoquées les sports d'hiver et nous sommes entrées pour grignoter. A l'intérieur, l'ambiance est résolument américaine dans la déco comme dans l'assiette. Vous êtes transportés dans un "diner" digne de la route 66. Les hambrugers et les salades faits maison " home made" sont aussi copieux que savoureux! le burger est servi... [Lire la suite]
Posté par diane poirier à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 février 2015

Juana Romani , la muse oubliée

Souvent on me demande ce que je fait de mon temps à part bloguer sur  Sacrée Parisienne.  Et bien  aujourd'hui, je suis fière de vous annoncer que je viens de publier mon premier roman sur Amazon après trois ans de recherches et je vous invite à une ballade dans le Paris Belle époque à la poursuite de Juana Romani, en version e-book. Oui je suis définitivement addict à la toile et au réseau même si ce roman raconte une autre époque, un autre temps où les ordinateurs n'existaient pas. Mais il est vrai que mon héroïne,... [Lire la suite]
06 février 2015

L'Italie de Bernard Plossu à la MEP: Andiamo!

©Bernard Plossu   "Toute mon enfance, j’ai entendu ma mère parler de nos origines italiennes..." note Bernard Plossu en préambule de son exposition et c'est un fait. Ses photos en couleurs et même celles en noir et blanc, ont la subtilité des souvenirs d'enfant. Ce photographe, né en 1945 au Vietnam,utilise pour obtenir cette douceur nostalgique  le procédé Fresson avec des tirages au charbon,qui donnent ce rendu mat. Les couleurs semblent absorbées par le papier comme des aquarelles d'antan, une nébulosité romantique... [Lire la suite]
Posté par diane poirier à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 janvier 2015

BALTHUS intime à la Galerie Gagosian

Balthus  n'a pas été exposé a Paris depuis 1984, c'est donc avec beaucoup de curiosité que j'ai découvert cette rétrospective préparée par la famille de l'artiste en collaboration avec la Gagosian Gallery. Cette sélection, restreinte mais pertinente, de dessins et peintures mais surtout  cette série de polaroïds que l'artiste fit les dix dernières années de sa vie est révélatrice de cet artiste majeur.  A partir de ses photographies, pour la plupart son jeune modèle Anna, Balthus élabora ses dernières esquisses et... [Lire la suite]

22 janvier 2015

Mélanie Thierry redonne du souffle à Anna Christie au théâtre de l'Atelier, Fort !

©lou sarda Mélanie Thierry incarne, depuis quelques jours, Anna Christie à l'Atelier avec une grâce émouvante. Cette première adaptation théâtrale du texte d'Eugene O'NEILL, proposée par Jean-Claude Carrière est particulièrement bien mise en scène et remarquablement interprétée. A priori, l'histoire est bien loin de nos préoccupations contemporaines mais cela permet, pour 1H40, de s'évader.La pièce nous fait voyager loin dans le temps et l'espace en racontant la vie tourmentée d'une jeune femme, fille de marin, dans un port... [Lire la suite]
14 janvier 2015

Rêvez à "L'élixir d'amour,"ou les" Love e-mail" signés Eric-Emmanuel Schmitt au théâtre Rive Gauche

L'effervescence joyeuse d'un soir de Première au théâtre Rive gauche, ce 14 janvier, pour les débuts au théâtre, d'une étoile, Marie-Claude Pietragalla et d'un célèbre auteur, Eric-Emmanuel Schmitt. Dès la première minute de cette comédie romantique, le ton est donné par Adam :" Louise, transformons notre passion blessée en affection sereine". Adam ( alias E.E.Schmitt) assis dans son bureau parisien, écrit un mail  à Louise ( M.C. Pietragalla) installée à Montréal. En quelques répliques épistolaires, on comprend que leur... [Lire la suite]
22 décembre 2014

Des Merveilleux pour Noël

A quelques heures du réveillon, j'étais en panne d'idées gourmandes jusqu'à ce qu'une amie me suggère: "Offre donc des Merveilleux. Des Merveilleux, c'est à dire ?  Comment ? me répondit-elle outrée,-Tu ne connais pas cette spécialité meringuée inspirée du 18 ème siècle? Elle m'entraina sur le champ, à la pâtisserie "Aux merveilleux de Fred" qui a ouvert en novembre dans le marais. C'est ainsi que j'ai découvert ce gâteau remis au goût du jour récemment  et qui grimpe au top des tendances 2015. En fait, Le merveilleux... [Lire la suite]
20 décembre 2014

Bettina: portraits d'une muse à la galerie Azzedine Alaïa

©photo Georges Dambier, Paris 1953 Rien ne prédisposait Simone Bodin, née à Rouen en 1925, à devenir la muse incontestée de la Haute Couture des années 1950. Après une jeunesse difficile, perturbée par la seconde guerre mondiale, la jeune Simone monte à Paris rêvant d'être danseuse ou dessinatrice. Son allure, sa beauté et sa flamboyante chevelure vont orienter le cours de son destin. Remarquée par le jeune couturier Jacques Costet, elle est propulsée  à 18 ans, dans le tout-Paris de la mode et des lettres et... [Lire la suite]