28 janvier 2015

BALTHUS intime à la Galerie Gagosian

Balthus  n'a pas été exposé a Paris depuis 1984, c'est donc avec beaucoup de curiosité que j'ai découvert cette rétrospective préparée par la famille de l'artiste en collaboration avec la Gagosian Gallery. Cette sélection, restreinte mais pertinente, de dessins et peintures mais surtout  cette série de polaroïds que l'artiste fit les dix dernières années de sa vie est révélatrice de cet artiste majeur.  A partir de ses photographies, pour la plupart son jeune modèle Anna, Balthus élabora ses dernières esquisses et... [Lire la suite]

07 juillet 2014

la Maison Rouge, tout sur le Mur

Depuis 10 ans déjà, la fondation d'Antoine de Galbert installée à la Maison Rouge crée l'événement avec ses expositions hors du commun. Pour l'anniversaire de cette décennie, le fondateur expose les 1200 pièces de sa collection. Je vous entends murmurer et alors, où est l'originalité ? Sur le MUR! Je m'explique.  Pour refléter l'éclectisme de ses choix, Antoine de Galbert a procédé à un accrochage totalement aléatoire et c'est cela qui est spectaculaire. Le collectionneur s'en est remis à un logiciel qui a déterminé le... [Lire la suite]
22 mars 2014

Parr à Paris

La séance de dédicace la plus cotée de la journée ne se déroulait pas au Salon du Livre mais à la librairie Artcurial. Le photographe anglais Martin Parr y signait son dernier opus: Grand Paris. Depuis deux ans, il traque les parisiens et les touristes du Sacré Coeur au Salon de l'agriculture, de la tour Eiffel au musée du Louvre, des défilés de mode à Notre Dame...            Paris. Le Louvre. 2012. © Martin Parr / Magnum Photos / Galerie kamel mennour          Des portraits... [Lire la suite]
22 février 2014

Guido Guidi, Veramente , le photographe des paysages ordinaires

 Elblag, Pologne, 08.1994©Guido Guidi J'ai découvert à la Fondation Henri Cartier- Bresson ,Guido Guidi , le "Depardon" italien. C'est la première rétrospective en France de ce photographe célèbre dans son pays. La plupart de ses photographies montre la poésie des paysages banals de nos périphéries urbaines. Guidi arrive à révéler la beauté de l'ordinaire mais il se dégage une profonde mélancolie de cet environnement dégradé. Ce qui m'a frappé,c'est la distance que garde le photographe avec ses sujets et  son regard grave.... [Lire la suite]