La trahison d’Einstein, une pièce moins sérieuse qu’elle n’y parait !

Vendredi soir maussade, rue de la  sous une pluie froide, les spectateurs se bousculent pour assister à la première représentation de ” la trahison d’Einstein”. Moi, j’y vais à reculons, le sujet me semblant trop ardu pour un début de week-end:

Une heure trente plus tard, j’ai complétement changé d’avis. L’adaptation  du livre d’Eric- Emmanuel Schmitt est sublimée par la mise en scène inventive de Steve Suissa. Le texte oscille entre humour et gravité et Francis Huster incarne un Einstein humaniste à la perfection. Une agréable façon de réviser ses connaissances historiques en découvrant un théâtre contemporain inspiré .

le plus: l’horaire à 19H qui permet d’enchainer sur un diner.

le moins: le graphisme de l’affiche

news_299_fr

9782226254290g

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *