Le voyage extraordinaire de Proucoudine dans l’ancienne Russie, un pionnier de la photo couleur au Musée Zadkine

viewmultimediadocument

©crédits : Procoudine-Gorsky/Bibliothèque du Congrès Washington

Comme vous le savez je suis dingue de photographies, tant anciennes que contemporaines. Je me targue d’en connaitre assez bien l’histoire, mais là, l’expo du musée Zadkine m’a épatée.

IMG_2097

On y découvre des photos en couleur datées 1909, INCROYABLES et RARES !

  Sergueï Mikhaïlovitch Procoudine-Gorsky (1863-1944) a mis au point un procédé de trichromie unique dès 1906 en Russie, alors qu’en France, à la même époque, les frères Lumière triomphaient avec leurs autochromes. Cent ans plus tard, son oeuvre est enfin reconnue par le musée Zadkine à Paris.

IMG_2100

Les clichés de ce pionnier  de la couleur  étaient réalisés sur plaques de verre. Ils sont ici transposés dans des caissons lumineux qui voisinent  avec les sculptures d’Ossip Zadkine dans les cinq salles du musée. Le lien entre Procoudine-Gorsky et le sculpteur, c’est évidemment le village natal de Zadkine, Vitebsk, photographié en 1911.L’opportunité de l’expo- c’est aussi le 150ème anniversaire de la naissance de Procoudine-Gorsky. Il était bien temps, en effet, de rendre hommage à ce précurseur de la photo couleur.

La collection de plus de 2000 plaques photographiques, sorties de Russie en 1918, fut acquise par la Bibliothèque du Congrès à Washington, en 1948. Les images sur ce support fragile furent stockées dans des malles,où elles dormaient, ignorées de tous, depuis près d’un siècle.Grâce au musée Zadkine, nous pouvons enfin refaire ce voyage extraordinaire dans l’ancienne Russie à travers l’objectif de  Procoudine-Gorsky, des régions de l’Oural à la Volga, de Mourmansk à la Sibérie, du Daghestan à l’ Azerbaïdjan, du Kirghizistan à l’ Ouzbékistan, jusqu’aux  villes mythiques de Boukhara et de Samarkand. Ce pionnier de la photo couleur eut pour mécène le tsar de Russie et  c’est, à sa demande, qu’il a sillonné ces contrées devenant ainsi le premier reporter photo de Russie.Le photographe travaillait méthodiquement, installé à bord d’un wagon spécialement aménagé ou bien à bord d’un bateau à faible tirant d’eau, souvent seul moyen de progression possible dans ce vaste pays.

IMG_2105

Une belle aventure de l’image à parcourir en plein coeur de Paris. L’expo a ouvert il y a plusieurs mois mais devant le succès, elle est prolongée jusqu’au 18 mai prochain. Immanquable, d’autant plus que le musée restauré récemment, est un havre de paix absolument charmant. Félicitations aussi à la commissaire de l’exposition Véronique Koehler, responsable des collections du musée Zadkine et à la directrice du musée, Amélie Simier, pour ce sujet original qui révèle un pan méconnu de l’histoire de la photographie.

Musée Zadkine
100 bis, rue d’Assas, 75006 Paris

http://www.paris.fr/pratique/musees-expos/musee-zadkine/p6471



 

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *